Les standards

Le Standard de la race Bichon bolonais

Standard FCI N°196 / 20.04.1998 / F

TRADUCTION :

Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet.

ORIGINE

Italie.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR

27.11.1989

UTILISATION

Chien de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I.

Groupe 9

Chiens d'agrément et de compagnie.

Section 1

Bichons et apparentés. Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL

De petit format, avec un tronc ramassé et compact, couvert d'un poil blanc pur, long et flou.

Ses origines se confondent avec celles du Bichon maltais, car ses ancêtres lointains sont les mêmes petits chien cités en latin par Aristote ( 384-322 A.C.) sous la dénomination de "canes melitenses". Déjà connu à l'époque romaine, le Bichon bolonais figure tout spécialement parmi les cadeaux très appréciés que se faisaient pendant toute une époque les puissants de ce monde. Cosme de Medicis ( 1389-1464) en amène pas moins de huit à Bruxelles pour en faire cadeau à autant de seigneurs belges. Philippe II, roi d'Espagne de 1556 à 1598, après en avoir reçu deux en cadeau de la part du duc d'Este, remercie le donateur en lui écrivant que ces deux petits chiens sont le " cadeau le plus royal qu'on puisse faire à un empereur". Des Bichons bolonais sont représentés sur les tableaux du Titien, de Pierre Breughel dit le Vieux et de Goya.

PROPORTIONS IMPORTANTES

Chien construit dans le carré, de sorte que la longueur du tronc est égale à la taille ( hauteur au garrot).

COMPORTEMENT / CARACTERE

Très sérieux, en général peu remuant. Entreprenant, docile, très fortement attaché à son maître et à son entourage.

TETE

De longueur moyenne, elle atteint 1/3 de la hauteur au garrot. Sa largeur, mesurée au niveau des arcades zygomatiques, est égale à sa longueur.

REGION CRANIENNE

Crâne

Le crâne, de forme légèrement ovoïde dans le sens sagittal et plutôt plat dans sa partie supérieure, a des parois plutôt convexes; les saillies des os frontaux sont bien développés. Les axes longitudinaux du crâne et du chanfrein sont parallèles; le sillon frontal est peu accentué, et la protubérance occipitale peu marquée. La longueur du crâne est légèrement supérieure à celle du museau.

Stop

Assez accentué.

REGION FACIALE

Truffe

Sur la même ligne que le chanfrein, vue de profil, sa face antérieure se trouve sur la verticale. Elle est volumineuse et doit être obligatoirement de couleur noire.

Museau

La longueur est égale aux 2/5 de la longueur de la tête; le chanfrein est rectiligne et les faces latérales du museau sont parallèles entre elles; ainsi la face antérieure du museau est presque carrée. La région sous-orbitaire est bien ciselée.

Lèvres

les lèvres supérieures étant peu développées en hauteur, elles ne recouvrent pas les inférieures, et le profil inférieur du museau est déterminé par la mandibule.

Mâchoires/dents

Mâchoires de développement normal, avec des arcades maxillaire et mandibulaire qui s'adaptent parfaitement. Dents blanches, régulièrement alignées, avec denture forte et complète. Articulé des incisives en ciseaux, articulé en tenailles toléré.

Yeux

Situés sur un plan presque frontal, bien ouverts, de grandeur supérieure à la normale. L'ouverture palpébrale est ronde; le globe oculaire ne doit pas être proéminent; la sclère n'est pas visible. Les bords des paupières sont obligatoirement noirs, et l'iris est de couleur ocre foncé.

Oreilles

Attachées haut, elles sont longues et pendantes, mais plutôt rigides à leur base, de sorte que la partie supérieure du pavillon se détache du crâne, donnant ainsi l'impression que la tête est plus large que ce qu'elle est en réalité.

COU

Sans fanon; sa longueur est égale à la longueur de la tête.

CORPS

Le chien étant construit dans le carré, la longueur du tronc, mesurée de la pointe de l'épaule à celle de la fesse, est égale à la hauteur au garrot.

Ligne du dessus

Le profil rectiligne du dos, et celui du rein, légèrement convexe, se fondent harmonieusement dans la ligne de la croupe.

Poitrine

Ample, descendue jusqu'au niveau des coudes, avec des côtes bien cintrées, elle a une hauteur qui atteint presque la moitié de la hauteur au garrot.

Ligne de dessous

Après le profil du sternum, elle remonte légèrement vers le ventre.

Garrot

Peu sorti de la ligne du dos.

Croupe

Très peu oblique, elle est très large.

Poitrail

Le manubrium du sternum est peu sorti.

QUEUE

Attachée dans la ligne de la croupe, elle se recourbe sur le dos.

MEMBRES ANTERIEURS

Considérés dans leur ensemble, ils sont parfaitement d'aplomb et parallèles entre eux par rapport au plan médian du tronc.

Epaules

Leur longueur est égale à ¼ de la hauteur au garrot; par rapport à l'horizontale, elles sont obliques et approchent de la verticale par rapport au plan médian du tronc. Elles sont bien libres dans leurs mouvements.

Coudes

Ils sont dans un plan parallèle au plan médian du tronc.

Avant-bras

Sa longueur est égale à celle du bras; il suit une direction parfaitement verticale.

Métacarpe / Carpe

Vus de face, ils prolongent la ligne verticale de l'avant-bras. Vu de profil, le métacarpe est quelque peu oblique.

Bras

Bien appliqué sur le tronc, il est de longueur presque égale à celle de l'épaule, mais moins oblique que celle-ci.

Pieds

Ils sont de forme ovale, avec des coussinets élastiques foncés et des ongles noirs très durs.

MEMBRES POSTERIEURS

Considérés dans leur ensemble et vus de derrière, ils doivent suivre, de la pointe de la fesse au sol, une ligne parfaitement verticale. Ils sont parallèles entre eux.

Cuisse

Leur longueur est égale à 1/3 de la hauteur au garrot. Elles sont obliques de haut en bas et d'arrière en avant et parfaitement parallèles au plan médian du tronc.

Jarrets

L'angle tibio-tarsien n'est pas très fermé.

Jambe

Elle est plus longue que la cuisse.

Métatarse

La distance de la pointe du jarret au bout des doigts est légèrement inférieure au tiers de la hauteur au garrot.

Pieds

Mêmes caractéristiques que les antérieurs, mais moins ovales.

ALLURE

Dégagées, énergiques, avec un port de tête noble et distingué.

PEAU

Bien tendue et soudée sur tout le corps, avec les muqueuses visibles et les troisièmes paupières (onglets) rigoureusement pigmentées de noir.

ROBE

POIL

Long sur tout le corps, de la tête à la queue, de la ligne dorsale jusqu'aux pieds. Il est plus court sur le chanfrein. Plutôt flou, donc pas couché, mais en mèches; il ne forme jamais de franges.

COULEUR

Blanc pur, sans aucune tache ni aucune nuance de blanc.

TAILLE ET POIDS

Hauteur au garrot

pour les mâles

de 27 à 30 cm

pour les femelles

de 25 à 28 cm

Poids

De 2,5 à 4 kg

DEFAUTS

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité. Strabisme.
DEFAUTS GRAVES :
Convergence ou divergence accentuée des axes crânio-faciaux. Chanfrein busqué. Prognathisme, s'il altère l'aspect extérieur du museau. Taille inférieure à 25 cm et supérieure à 33 cm chez les mâles, et inférieure à 22 cm et supérieure à 32 cm chez les femelles.

DEFAUTS ELIMINATOIRES

Dépigmentation de la truffe. Truffe de toute autre couleur que noire. Prognathisme supérieur. Dépigmentation bilatérale des paupières. Oeil vairon. Anourie. Brachyourie tant naturelle qu'artificielle. Toute couleur de robe autre que le blanc. Taches et mouchetures.

N.B.

Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.