Les standards

Le Standard de la race Epagneul japonais

Standard FCI N° 206/ 20.04.1998 / F

TRADUCTION :

Dr.J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet.

ORIGINE

Japon

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR

1987.

UTILISATION

Chien de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I.

Groupe 9

Chiens d'agrément et de compagnie.

Section 8

Epagneuls japonais et pékinois. Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL

Chien de petite taille à la face large, couvert d'un poil abondant, d'aspect élégant et gracieux.

Sur la foi de données anciennes on tient pour établi que les ancêtres du Chin furent offerts en 732 par les souverains coréens ( sous la dynastie Silla, 377 à 935) à la Cour du Japon. Il semble qu'au cours des 100 années suivantes, un grand nombre de Chins furent importés au Japon. Selon les témoignages historiques, des sujets de cette race furent ensuite réintroduits directement en Chine ( sous la dynastie Tung, de 618-910) et en Corée du Nord ( sous la dynastie Po H'ai de 698 à 926) par des envoyés diplomatiques. Sous le règne du Shogun Tsunayoshi Tokugawa ( 1680-1709) la race fut élevée en tant que petit chien de salon au château d'Edo. En 1613, un britannique, le capitaine Searles, introduisit un Chin en Angleterre, et, en 1953, le Commandant américain Perry en importa plusieurs aux USA; deux de ces sujets furent offerts à la reine Victoria d'Angleterre. Depuis 1868 le Chin est devenu le chien de salon préféré des dames de la haute société; actuellement, c'est un petit chien d'agrément largement répandu.

PROPORTIONS IMPORTANTES

La hauteur au garrot est égale à la longueur du corps. Les chiennes ont le corps légèrement plus long.

COMPORTEMENT / CARACTERE

Eveillé, doux et charmant.

TETE

REGION CRANIENNE

Crâne

Large et arrondi.

Stop

Offrant une dépression profonde.

REGION FACIALE

Mâchoires/dents

Dents blanches et fortes; articulé bout à bout recherché; en ciseaux ou prognathisme inférieur acceptés.

Yeux

Grands, ronds, bien écartés et d'un noir brillant.

Oreilles

Longues et triangulaires, tombantes, couvertes d'un poil long; attaches bien écartées.

Nez

Chanfrein très court et large, le nez au niveau des yeux; couleur de la truffe noire ou chair foncé selon la couleur des marques.

COU

Plutôt court, porté haut.

CORPS

Dos

Court et droit.

Poitrine

Modérément descendue et de largeur modérée ; les côtes sont cintrées avec modération.

Region Lombaire

Large et légèrement arrondie.

Ventre

Bien relevé.

QUEUE

Portée sur le dos couverte d'un beau poil long et abondant.

MEMBRES ANTERIEURS

Avant-bras droits, ossature fine; la face postérieure des avant-bras ( en dessous du coude) est garnies de franges.

Petits, en pieds de lièvre; de préférence couverts de touffes de poils.

MEMBRES POSTERIEURS

Angulation modérée. La face arrière des cuisses est garnie de franges.

ALLURE

Elégantes, légères et fières.

ROBE

POIL

Soyeux, droit et long. Tout le corps, la face exceptée, est couvert d'un poil abondant. Les oreilles, le cou, les cuisses et la queue sont abondamment garnis de franges.

COULEUR

Blanc marqué de noir ou de rouge. De préférence, les marques doivent être distribuées symétriquement à partir du pourtour des yeux sur l'ensemble des oreilles et sur tout le corps. Une large liste blanche allant du museau au sommet de la tête est spécialement recherchée.

TAILLE

Hauteur au garrot, pour les mâles, approximativement 25 cm. Les chiennes sont légèrement plus petites.

DEFAUTS

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
Truffe : De toute autre couleur que noire chez les chiens blancs marqués de noir.
Prognathisme supérieur; déviation de la mandibule.
Robe blanche unie sans marques. Marque unique sur la face.
Sujet craintif.

N.B.

Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.