Les standards

Le Standard de la race Petit Basset griffon vendeen

Standard FCI N°67 / 14.02.2001 / F

ORIGINE

France

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR

09.01.1999

UTILISATION

Diable à la campagne, ange à la maison, voilà notre basset. C’est un chasseur passionné, qu’il faut dès son jeune âge, habituer au rappel ; auxiliaire parfait du chasseur à tir dans les territoires de moyenne surface, spécialiste du lapin, aucun autre gibier ne lui résiste.

CLASSIFICATION F.C.I.

Groupe 6

Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées.

Section 1.3

Chiens courants de petite taille. Avec épreuve de travail.

ASPECT GENERAL

Petit chien grouillant et vigoureux, avec un corps légèrement long. Queue fièrement portée. Poil dur et long sans exagération. Tête expressive ; oreilles bien tournées en dedans, garnies de longs poils et attachées en dessous de la ligne de l’œil, pas trop longues.

Les Petits Bassets griffons vendéens eurent pendant longtemps le même standard que les grands bassets, seule la taille différait (de 34 à 38 cm). Le résultat dans l’utilisation n’était pas très brillant, car ils étaient demi-tors et aussi lourds que les grands bassets. C’est alors que M. Abel Dezamy a créé pour eux un standard. Pour définir ce chien, reportons-nous à ce qu’écrivait Paul Daubigné : « Ce n’est plus un petit vendéen par simple réduction de la hauteur, mais un petit basset réduit harmonieusement dans ses proportions et son volume, et naturellement pourvu de toutes les qualités morales que présuppose la passion de la chasse ». Un lot de Petits Bassets a remporté la première édition de la Coupe de France sur lapin.

COMPORTEMENT / CARACTERE

Passionné de chasse, courageux, il aime la ronce et la broussaille.
Docile, mais volontaire et passionné.

TETE

REGION CRANIENNE

Crâne

Légèrement bombé, peu allongé, pas très large, bien ciselé sous les yeux ; la protubérance occipitale assez développée.

Stop

Cassure du front marquée.

REGION FACIALE

Truffe

Bien sortie, développée ; narines ouvertes ; noire, sauf pour les robes blanc et orange, où la truffe marron est tolérée.

Museau

Beaucoup plus court que chez le grand basset, mais néanmoins très légèrement allongé et droit. Museau carré à l’extrémité.

Lèvres

Recouvertes de bonnes moustaches.

Mâchoires/dents

Articulé en ciseaux.

Yeux

Assez grands et d’expression intelligente, sans blanc visible ; la conjonctive ne doit pas apparaître. Les poils surmontant la paupière reviennent en avant, mais ne doivent pas masquer l’œil. Les yeux doivent être de couleur foncée.

Oreilles

Souples, étroites et fines, recouvertes de longs poils, terminées légèrement en ovale, tournées en dedans et n’atteignant pas tout à fait l’extrémité du museau. Bien attachées en dessous de la ligne de l’œil.

COU

Long, robuste et bien musclé. Sortie d’encolure forte. Sans fanon. Port de tête fier.

CORPS

Dos

Droit ; dessus bien soutenu.

Poitrine

Pas trop large. Assez développée en hauteur, atteignant le niveau du coude.

Rein

Musclé.

Croupe

Bien musclée et assez large.

Côtes

Moyennement arrondies.

QUEUE

Attachée haut, assez grosse à la naissance, s’amincissant régulièrement jusqu'à son extrémité ; plutôt courte, portée en lame de sabre.

PIEDS

Pas trop forts, coussinets durs, doigts bien serrés, ongles solides. Une bonne pigmentation des coussinets sera recherchée.

Epaules

Sèche, oblique, bien attachée.

Avant-bras

Bien développé

Poignet (carpe)

Très légèrement marqué

MEMBRES POSTERIEURS

Cuisse

Musclée et peu arrondie.

Jarrets

Assez large, légèrement coudé, jamais complètement droit.

ALLURE

Très dégagées et faciles.

PEAU

Assez épaisse, souvent marbrée chez les sujets tricolores. Absence de fanon.

ROBE

POIL

Dur, mais pas trop long, jamais soyeux ni laineux

COULEUR

Noir à panachure blanche (blanc et noir). Noir marqué de fauve ( noir et feu). Noir marqué de sable. Fauve à panachure blanche (blanc et orange). Fauve à manteau noir et à panachure blanche (tricolore). Fauve charbonné. Sable charbonné à panachure blanche. Sable charbonné. Appellations traditionnelles : poil de lièvre, poil de loup, poil de blaireau ou poil de sanglier

TAILLE ET POIDS

Hauteur au garrot

pour les mâles

de 34 à 38 cm. Avec une tolérance de plus ou moins 1 cm

pour les femelles

de 34 à 38 cm. Avec une tolérance de plus ou moins 1 cm

DEFAUTS

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
Tête : Trop courte. Crâne plat. Museau court. Dépigmentation de la truffe, des lèvres ou des paupières. Denture en pince. Oeil clair. Oreilles attachées haut, longues, insuffisamment papillotées ou manquant de poils.
Corps : Trop long ou trop court, manquant d’harmonie. Dessus insuffisamment tendu. Croupe avalée.
Queue : Déviée.
Membres : Ossature insuffisante. Manque d’angulation. Chien écrasé sur les poignets.
Poil : Insuffisamment dense, poil fin.
Comportement : Sujet craintif.

DEFAUTS ELIMINATOIRES

Manque de type. Prognathisme. Oeil dit « vairon ». Hétérochromie. Manque d’ampleur de la région sternale : côtes resserrées vers le bas. Queue nouée. Membres antérieurs tors ou ½ tors. Poil laineux. Robe unicolore noire ou blanche. Dépigmentation importante. Taille hors standard. Tare invalidante repérable. Malformation anatomique. Sujet peureux ou agressif.