Les standards

Le Standard de la race Sloughi

Standard FCI N°188 / 08/01/1998/ F

ORIGINE

Maroc.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR

08.01.1998

UTILISATION

Chasse à vue.

CLASSIFICATION F.C.I.

Groupe 10

Lévriers.

Section 3

Lévriers à poil court. Sans épreuve de travail, licence de course.

ASPECT GENERAL

Par son allure, la finesse de ses tissus et la sécheresse de ses muscles son aspect général est celui d’un chien très racé et très élégant.

Le Sloughi existe depuis des siècles en Afrique du Nord. Actuellement il se trouve en plus grand nombre au Maroc qui détient le standard. Le Sloughi n’existe que sous une forme unique à poil ras.

PROPORTIONS IMPORTANTES

Pour un mâle de taille idéale de 70 cm, la longueur scapulo-ischiale du corps devrait être de 67 à 68 cm. Pour une femelle de taille idéale de 65 cm, la longueur scapulo-ischiale du corps devrait être de 62-63 cm.
Le rapport entre la longueur scapulo-ischiale du corps et la hauteur au garrot est de 0,96 (9,6 : 10). Le rapport entre la hauteur de la poitrine et la hauteur au garrot est de 0,4 (4 : 10). Le rapport entre la longueur du chanfrein et celle de la tête est de 0,5 (1 : 2).

COMPORTEMENT / CARACTERE

Bien que noble et hautain, il est très attaché à son maître et le défend à l’occasion. D’instinct chasseur, capable d’un effort soutenu, il apprécie également le confort feutré d’un logis.

TETE

De profil, la tête est allongée, élégante, fine, mais assez importante. Vue de dessus, elle a la forme d’un coin très allongé, le crâne formant la partie la plus large allant en s’amincissant jusqu'à l’extrémité formée par la truffe.

REGION CRANIENNE

Crâne

Assez large, vu de profil plat. D’oreille à oreille le crâne mesure de 12 à 14 cm. Dans sa partie postérieure, il est nettement arrondi et s’incurve harmonieusement sur les côtés. Les arcades orbitaires sont à peine saillantes, le sillon frontal est à peine marqué. La crête et la protubérance occipitales sont à peine visibles.

Stop

A peine marqué.

REGION FACIALE

Truffe

Noire, assez importante pour ne pas être pincée. Narines bien ouvertes. N’étant pas soutenue par l’ossature, la truffe amorce un léger mouvement descendant.

Museau

En forme de coin allongé sans exagération, sensiblement de même longueur que le crâne. Le chanfrein est droit depuis sa soudure avec le crâne.

Lèvres

Fines et souples, couvrant juste la mâchoire inférieure. La commissure doit être aussi peu visible que possible.

Mâchoires/dents

Dents normales, mâchoires fortes et régulières. Articulé en ciseau.

Yeux

Grands, foncés, bien enchâssés dans l’orbite, parfois couverts par suite d’une légère obliquité des paupières. Leur expression est douce, un peu triste, le regard comme nostalgique. En cas de robe claire, l’œil est généralement de couleur ambre. Le bord des paupières est pigmenté.

Oreilles

Attachées haut, légèrement au-dessus de la ligne des yeux, tombantes, bien appliquées contre la tête, pas trop grandes, de forme triangulaire, s’arrondissant légèrement à leur extrémité.

COU

Long, bien dégagé, le profil supérieur légèrement galbé ; sa longueur est sensiblement égale à celle de la tête. La peau est fine, bien tendue, sans fanon. Le poil est ras.

CORPS

Ligne du dessus

En courbes douces et harmonieuses, hanches bien saillantes de hauteur égale ou légèrement supérieure à celle du garrot.

Dos

Court, presque horizontal.

Poitrine

Pas trop large, elle descend à peine jusqu’au niveau du coude. Elle est bien développée en profondeur. Les côtes sont plates.

Rein

Court, sec, large et légèrement arqué.

Ligne de dessous / Ventre

Sternum long et relevé, le ventre et les flancs bien relevés. La ligne du dessous forme une courbe régulière, ni heurtée, ni harpée.

Garrot

Bien sorti.

Croupe

Osseuse, large, oblique sans être avalée.

QUEUE

Mince, décharnée, attachée dans le prolongement de la croupe et portée au-dessous de la ligne du dos. Elle doit atteindre au moins la pointe du jarret. Au repos, son extrémité présente une courbure accentuée.

MEMBRES ANTERIEURS

Aplombs parfaits.

Maigres, d’un ovale allongé prenant franchement la forme du pied de lièvre chez beaucoup de Sloughis légers. Les deux doigts du milieu dépassent nettement les autres. Ongles noirs ou colorés.

Epaules

Longue et oblique.

Avant-bras

Bonne ossature et bien musclé.

Métacarpe / Carpe

Souples et forts.

Bras

Fort.

MEMBRES POSTERIEURS

Aplombs parfaits, muscles plats, tendons détachés.

Cuisse

Plate et musclée.

Jarrets

Fort, bien coudé.

Jambe

Longue et bien musclée

Métatarse

Fort, sans ergots.

ALLURE

Pas, trot, galop. Allures souples et légères. Le Sloughi doit avoir de l’amplitude dans ses mouvements. Il doit couvrir du terrain.

PEAU

Très fine, bien adhérente au corps, sans plis ni fanon.

ROBE

POIL

très ras, serré et fin.

COULEUR

La couleur de la robe varie du sable clair au sable roux en passant par toutes les nuances, avec ou sans masque noir, avec ou sans manteau noir, avec ou sans bringeures noires, avec ou sans charbonnures.

TAILLE ET POIDS

Hauteur au garrot

pour les mâles

66 à 72 cm

pour les femelles

61 à 68 cm

DEFAUTS

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
Mauvais rapport entre hauteur au garrot et la longueur scapulo-ischiale.
Tête et corps un peu alourdis.
Stop trop prononcé ou trop effacé.
Yeux trop clairs.
Ligne du dos non horizontale.
Croupe étroite, trop ou trop peu oblique.
Ventre peu relevé.
Côtes rondes.
Poitrine manquant de longueur, vue de profil heurtée ou harpée.
Queue trop courte, trop fournie ou mal portée.
Musculature globuleuse.
Poil dur et grossier.
Petite marque blanche au poitrail.

DEFAUTS ELIMINATOIRES

Corps nettement plus long que haut, hanches plus basses que le garrot.
Ladre.
Prognathisme supérieur ou inférieur.
Oreilles droites ou relevées avec pointes retombantes, trop longues, rejetées en arrière.
Poil demi-long.
Franges aux membres et à la queue.
Balzane.
Couleur non conforme.

N.B.

Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum.