Niveau 1 de descendance 

b laiza Des Plaines de l'Est

Chien-loup tchecoslovaque

  • Publication : Des Plaines de l'Est
  • Publication : Des Plaines de l'Est
  • Publication : Des Plaines de l'Est
  • Publication : Des Plaines de l'Est
  • Publication : Des Plaines de l'Est

Description





B´ Laïza des Plaines de l´Est, dite Laïla.... par Mme Sylvie Mollinar De-Roux









Née au sein de l´Elevage des Plaines de l´Est, ce chiot femelle s´est vu attribué une lettre, B´. Puis vint un nom, Laïza. Il y a ici le son « z » qui termine l´appel sèchement ; les innombrables bêtises qu´elle est capable de mener à bien auraient justifier de conserver ce rappel sans équivoque. Mais les liens qui se sont tissés entre nous ont apporté un « L ». Son nom ainsi prononcé lui ressemble : bondissante.



Laïla est une femelle au sein d´un groupe de quatre chiens : un Berger Blanc Suisse, un Chien-loup Tchécoslovaque - son demi-frère - et un très jeune Schipperke. Ce dernier est son protégé, d´une manière quasi maternelle, et ils aiment beaucoup jouer à « montre moi tes dents pour savoir à qui sont les plus blanches ! » Il n´est pas question entre eux de comparer les tailles des crocs ni de les essayer ; c´est Laïla qui gagne.



C´est une chienne d´une grâce infinie, et d´une légèreté en toute circonstance. Aucune acrobatie ne lui fera perdre sa dignité et son élégance. Je ne lui ai jamais vu un poil mal dressé ni la boue coller son pelage.



Laïla est à son aise dans les trois dimensions : l´air, la terre et l´eau.


Aucun obstacle ne l´effraie et rien ne l´arrête quand elle a décidé. L´une de mes premières surprises a été de la voir danser sur le toit du chenil ! Elle avait tout simplement troué le toit et elle a réitéré cette sortie trois fois avant que je ne refasse la couverture. Sa dernière danse s´est terminée en un retour brutal vers le sol du chenil, par un autre trou, puisque le toit n´a pas supporté son enthousiasme à me voir enfin apparaître à la fenêtre !



L´accompagner du regard dans ses courses est un réel plaisir ; elle saisit d´un regard les alentours et occupe tout l´espace dont elle a besoin. Courir, sauter, virevolter, et, soudain, aviser un troupeau de vaches.


Alors, à cet instant, il faut garder son calme et se dire que le plan imaginé va fonctionner. Le troupeau, je savais qu´il était là et j´avais à dessein choisi des vaches accompagnées de leurs veaux ; rien ne court plus vite et plus décidément que des mères cornues ; elles sont prêtes à mettre en pièces pour protéger.



La tactique est depuis longtemps éprouvée : les jeunes au milieu d´un cercle formé par les adultes, et, au signal de la doyenne, cette masse se met en branle...au galop.


Ce jour là, Laïla n´a pas tenté la diplomatie. Elle a décuplé le rythme de sa course, sauté bien au-dessus de la clôture et terminé sa fuite par l´atterrissage dans un ruisseau bien placé. Même pas mal !



Mais, ce qu´elle préfère, c´est l´eau. Coûte que coûte, il faut qu´elle se baigne ! Je l´ai ainsi vu monter dans les branches d´un arbre afin de satisfaire son envie. Ses sauts ne sont pas toujours parfaits, mais une fois gagné le milieu liquide, elle nage, fait des bulles, se transforme en jeune indienne dans le courant transparent, épouse la limpidité de la rivière, et tout à coup se rapproche de son compagnon Chien-loup et lui pousse la tête sous l´eau ! Ou alors, se saisit de mon gilet et part en larges éclaboussures, mettant ainsi fin à mon téléphone portable !



Et j´oublie l´épisode de la piscine dans le jardin de parfaits inconnus.


Et j'oublie ses îles aux trésors,de mes chaussures aux boîtes de nourriture pour mes chats,enfouies dans le vaste jardin et que je retrouve au hasard,ayant fait le deuil de mes escarpins...


Et j´oublie le jour où son initiative a sauvé le chiot de la noyade.






Ces brefs épisodes ne sont que peu au regard de ce que Laïla peut faire quotidiennement.


Elle entretient des rapports réservés à l´égard des humains et sans l´once d´une agressivité quelconque. Il est indispensable de prendre le temps d´observer les Chiens-loups Tchécoslovaques pour s´apercevoir que les liens forgés dépassent de loin la simple complicité. Ils sont en totale résonance avec nous et réagissent avant même que vous ayez compris.


C´est ainsi que Laïla a parfaitement explicité les rapports que je tentais de conserver avec une personne. Cela s´est traduit par une serviette en cuir un peu goûtée aux coutures, puis un volume d´encyclopédie entamé, et enfin l´apothéose, un portefeuille d´une marque très chère et très réputée (H.....) mâchouillé, vidé de son contenu et laissé sous la pluie.


Sans commentaires pour le suite de l´histoire.



Telle est B´Laïla.


Elle se pose parfois à quelque distance de moi, en attitude de sphinx. Elle capte mon regard, le sien pétille. Je comprends alors qu´elle a construit sa prochaine invention et qu´elle me met au défi de trouver la parade. Il est un peu déstabilisant de se dire qu´elle connaît peut-être cette parade.


Echanges silencieux, précieux, parce que c´est ainsi que Laïla me confère ma dimension humaine.












L'Aïla est en co-propriétée avec Mme Sylvie Mollinar De-Roux



La chienne est visible à 50km de l'élevage.





Les infos

Sexe femelle
Département 70 - Saone haute
Date de naissance 11/12/2006
Couleur maron
Puce 250269600894447
Inscrit au Livre d'origine Oui
N° d'origine 000482/00144
Infos complémentaire

Chien retraité

Tares
dysplasie - A/A

Ses recompenses

1 x res. CACIB, 1 x res. CACS